Association de recherche clinique en allergologie et asthmologie

Les cahiers des charges existants:

  1. Le cahier des charges des produits détergents
    Télécharger le cahier des charges
  1. Le cahier des charges purificateur d’air DAIKIN MC70L
    Part 1Part 2Part 3Part 4
  1. Le cahier des charges des chambres d’hôtel
    Télécharger le cahier des charges
  1. Cahier des charges sur les fibres textiles traitées anti-acariens
    Télécharger le cahier des charges
  2. Cahier des charges sur les aérosols
    Télécharger le cahier des charges
  3. Cahier des charges ERP
    Télécharger le cahier des charges

 

 

Autres domaines labellisables

L'habitat : Aspirateur, Climatiseur...

L’habitat : Aspirateur, Climatiseur, Purificateur d’air, Peintures, Colles, Vernis, Cires, Moquette Aspirateur Les éléments importants pour qu’un aspirateur puisse être labellisé « Allergènes Contrôlés » :

  • sa force d’aspiration
  • sa capacité de filtration et de rétention des particules (la plus petite est de 0,3 micron allergène du chat)
  • l’absence de contact avec les allergènes lors du nettoyage du bac (aspirateur sans sac) ou lors du changement du sac à poussière

Climatiseur Le système doit être capable de filtrer et de retenir les particules allergènes et de ne pas en rejeter dans l’espace traité. La création de condensat, donc de moisissures, étant incontournable, celle-ci peuvent-être allergènes. Le système de climatisation nécessitera donc une fréquence de nettoyage précisée, conjointement, par les médecins allergologues de l’ARCAA et les fabricants. Purificateur d’air Il doit permettre de réduire l’exposition aux polluants et aux particules allergisantes dans un espace intérieur. On mesure sa capacité d’aspiration, de filtration, de rétention des polluants et particules allergènes, sans création d’autres types d’allergènes. Peintures, colles, vernis, cires, nettoyants et produits ménagers Ils doivent rejeter un taux acceptable de COV (composés organiques volatils), ce ne sont pas des allergènes mais des irritants pour les muqueuses : les yeux, le nez , les bronches. Leur présence à un taux élevé peut aggraver certaines maladies allergiques. Textiles (Housses de matelas, taies d’oreillers et de traversins) Certains textiles tissés imperméables aux acariens pourront obtenir le label 3 étoiles. Les textiles traités par acaricides, après évaluation du degré de toxicité pour les usagers pourront obtenir un label 1 étoile ou 2 étoiles, en fonction de leur efficacité et pérennité. En effet le traitement par acaricide perd de son efficacité dans le temps, à la suite des lavages. Pour les tissus d’ameublement, fauteuils, rideaux nous recommandons les matières synthétiques, ou le coton. Revêtements de sol et Moquette Nous recommandons les parquets, carrelage et revêtements synthétiques lisses plutôt que les moquettes. Il semblerait que les moquettes synthétiques permettraient moins le développement des acariens que celles en laine.

Les transports : Automobile,Train, Avion...

Les Transports : Automobile, Train, Avion et Bateau Automobile Pour qu’un habitacle automobile puisse être labellisé sans allergène, il faut qu’il possède un filtre à pollens efficace et que les revêtements intérieurs en tissus soient hypoallergéniques. Les matières de contact, volant, siège et le pommeau du levier de vitesse ne doivent pas contenir de caoutchouc, de nickel et de chrome. Les revêtements de sol doivent être en matière lisse limitant ainsi le développement des acariens, et ceux des sièges ne doivent pas contenir d’éléments allergisants. Les éléments en matières plastiques doivent rejeter le taux le plus faible possible de COV (composés organiques volatils formaldéhydes). Avion Il est possible que les conditions atmosphériques de pressurisation et de température soient moins favorable au développement d’acariens dans une cabine d’avion. En revanche, les aspects liés à la composition des tissus et plastiques doivent pouvoir répondre aux mêmes critères que ceux édictés pour l’automobile. Il est important de diffuser les conseils des médecins allergologues de l’ARCAA quant à l’amélioration de la Qualité de l’Air Intérieur. Bateau Pour les cabines de bateau, se référer aux critères édictés pour l’habitat. Train Pour les voitures de train, se référer aux critères édictés pour l’automobile.

Les Locaux : crèches, hôtels, bureaux, ...

Hôtels
Les hôtels sont des lieux recevant du public où le client peut y séjourner pendant une période courte ou longue et exige un environnement confortable et sain en qualité d’air intérieur. Pour cela, l’air respiré dans la chambre d’hôtel devra minimiser sa teneur en polluants biologiques : Allergènes, moisissures, acariens, ainsi que chimiques : COVs tels que le formaldéhyde et benzène.
Voir le cahier des charges

Crèches
Les crèches sont des établissements accueillant des enfants, public plus fragile dont les organismes ne sont pas, suffisamment, matures pour affronter un certain nombre de polluants biologiques, chimiques et physiques contenus
dans l’air intérieur qu’ils respirent. Ceux-ci peuvent engendrer des dommages à court, moyen et long terme. Ce constat a amené les pouvoirs publics à définir une réglementation afin de tenir compte de ces contraintes identifiées dans l’environnement de ce jeune public afin de leur assurer un air intérieur plus sain puisqu’ils y passent, en moyenne, huit heures par jour.
Voir le cahier des charges

Bureaux
Les bureaux sont des établissements recevant, aussi, un public particulier : employeurs, salariés, indépendants, … où la qualité de l’air intérieur peut influer, avec certitude, sur les performances et la productivité des occupants.
Pour cela, un air sain est capital pour le confort de travail et l’épanouissement de ce public.